sciatique

Comment soulager les douleurs liées à une sciatique ?

La névralgie sciatique provoque une douleur dans la fesse et la cuisse d’une jambe. Des solutions efficaces sont disponibles pour soulager ce mal de dos.

La névralgie douloureuse

La névralgie sciatique est une irritation du nerf sciatique qui entraîne une douleur vive tout le long d’un ou des deux nerfs sciatiques. Pour chaque jambe, la douleur se manifeste dans la fesse et la cuisse. À cet effet, si l’irritation du nerf est très forte, alors la douleur du nerf sciatique est susceptible de s’étendre jusqu’au pied. Le mal de dos n’en sera donc que plus intense.

La douleur qui se manifeste en cas d’inflammation de ce nerf est particulièrement intermittente. C’est-à-dire qu’elle s’arrête et reprend en des intervalles distincts. En effet, l’inflammation disparaît au bout de quelques jours après sa manifestation. Elle montre des symptômes claires et précises. Au fil du temps, elle se manifestera de plus en plus fréquemment jusqu’à devenir permanente. À ce stade, la douleur de la sciatique et les symptômes risquent de s’aggraver et de rendre invalide la personne.

Les causes d’une douleur sciatique

La douleur sciatique est une inflammation qui résulte de plusieurs types de problèmes lombaires. En effet, les problèmes au niveau des vertèbres lombaires peuvent provenir de la hernie discale, la discopathie, l’arthrose, ou la sténose.

On parle de hernie discale, lorsque les cellules du disque intervertébral se dégénèrent progressivement et ne se régénèrent plus ou ne sont pas remplacées par de nouvelles cellules. Les tissus périphériques du disque ne pourront plus contenir le noyau du disque, qui sortira pour former la hernie. On parle de discopathie ou de dégénérescence du disque, lorsque la dégénérescence est accélérée. Dans la plupart des cas, cette douleur est le symptôme d’une hernie discale voire une discopathie en plus avancée. L’arthrose qui constitue la formation d’ostéophytes sur les vertèbres, ainsi que la sténose du canal rachidien, sont susceptibles de provoquer la sciatique symptôme.

Les causes principales de ces problèmes sont l’insuffisance en oxygène, en eau et en nutriments. Un cas de mauvaise ou non évacuation du dioxyde carbone dans le corps peut également être une cause principale. Chacune de ces fonctions est normalement effectuée par le circulatoire de l’organisme via le sang. En effet, bien que les disques au niveau des vertèbres ne sont pas directement alimentés en sang, ces derniers doivent recevoir une quantité de sang donnée pour leur alimentation en oxygène, en nutriments, en eau ainsi que pour l’évacuation du dioxyde de carbone.

Les symptômes de la sciatique atteignent souvent les personnes atteintes d’hernie ou d’arthrose.

Comment soulager une sciatique ?

L’inflammation due à la névralgie,  l’un des symptômes de la sciatique, provoque un mal de dos atroce qui se manifeste par une douleur invalidante et persistante au niveau de sa partie basse. Celles-ci empêchent de pouvoir se mouvoir et d’effectuer des tâches quotidiennes. Il est d’ailleurs impossible de rester debout.

De façon traditionnelle, nous traitons les sciatiques par le repos et par les antidouleurs. On les traite également en appliquant le froid ou la chaleur sur la zone douloureuse. Cependant, il existe des solutions naturelles, efficaces et durables qui permettent de traiter l’inflammation dès sa manifestation. Ces solutions ont été mises au point par des experts suite à de nombreuses recherches sur comment soulager une sciatique. Vous pourrez donc utiliser des équipements, des lotions ou des meubles spécialement conçus pour soulager le mal de dos, et traiter ce nerf dès la manifestation des symptômes. De quoi combattre l’inflammation et dissiper la douleur même en cas de problèmes lombaires.