ongles incarnés chez l’enfant

Comment soigner les ongles incarnés chez l’enfant ?

L’ongle incarné est une affection pénible touchant le plus souvent les bébés et les enfants de bas âge, mais heureusement, il se soigne rapidement tant que le problème est détecté à temps. Puisqu’il s’agit souvent d’une inflammation mineure, le traitement est généralement court et facile. En cas d’infection grave, une consultation médicale est impérative. Comment se soigne alors l’ongle incarné ?

Ongles incarnés : symptômes et causes

Affection unguéale fréquente chez les enfants, un ongle dit incarner a poussé dans la pulpe d’un doigt ou d’un orteil en s’enfonçant dans les parties molles. Le plus souvent, une douleur au niveau de l’ongle permet de détecter un éventuel problème. Il arrive par la suite que l’ongle semble courbé ou déchiré. Si l’orteil commence également à gonfler avec des signes d’inflammation au niveau de la zone concernée : rougeur, sensibilité, épaississement… Si l’affection n’est pas correctement soignée, une infection pouvant toucher l’ensemble du pied peut apparaitre.

La plupart du temps, l’ongle incarné est causé par le port de souliers trop petits ou serrés favorisant l’incrustation de l’ongle dans la peau. Dans certains cas, la repousse de l’ongle a été perturbée par un écrasement ou un choc sur l’orteil. Attention également lorsque vous entretenez vos ongles puisque si vous les couper trop courts ou maladroitement, cela peut engendrer un ongle incarné.

Quel traitement faut-il suivre ?

Lorsque l’affection est à un stade qui débute, il est possible de commencer un traitement par vous-même notamment en prenant certaines mesures assez simples. D’abord, mettez au repos la zone touchée en privilégiant des souliers larges. Si possible le port de chaussures devra être évité pendant quelques jours.

Il faudra également appliquer un antiseptique sur l’inflammation. En vous rendant chez un pharmacien, vous pourrez obtenir une prescription initiale, sans devoir consulter un médecin. Après quelques jours, si la situation ne s’arrange pas, demandez l’avis d’un podologue. Après un premier examen, ce dernier vous prescrira un traitement spécifique (pommade antiseptique, antibactérienne…). Lorsque l’affection devient plus grave, une incision chirurgicale sera nécessaire pour retirer l’ongle incarné. Pour un traitement plus spécifique, découvrez plus d’infos sur ameli.fr.

Quand faut-il envisager une consultation ?

Si les symptômes de l’ongle incarné sont encore minimes, la consultation d’un médecin en ligne sur des sites annonceurs comme Livi.fr peut suffire. Proposant des applications destinées à la téléconsultation médicale, ces sites vous orienteront vers les traitements adaptés pour soulager l’affection. Dans ce cas, vous pourrez profiter d’une évaluation, d’une consultation et d’une prescription médicamenteuse. À la fois pratique et accessible à tout le monde, cette solution vous fera gagner un temps considérable entre le déplacement et les files d’attente.

Dès lors que des symptômes d’infections graves apparaissent (fièvre, frissons, infection de l’ensemble du pied, dégradation de l’état de santé…), il est primordial de vous rendre chez votre médecin traitant. Afin que le traitement soit efficace, un examen physique sera indispensable pour évaluer l’étendue de l’infection. Une fois les résultats obtenus, le médecin pourra vous recommander le traitement adéquat à suivre ou l’opération à entreprendre. Vous avez le choix entre un médecin généraliste ou un docteur dans un centre d’urgence. N’hésitez pas à demander l’avis du spécialiste sur les bons gestes à adopter pour prévenir les problèmes d’ongle incarné.