La science révèle : quel est l’âge idéal pour être mère ?

Les femmes qui rêvent de devenir mères ont souvent peur de vieillir. Ou allez-vous dire que vous n’avez jamais entendu quelqu’un dire avec malveillance qu’une femme devienne trop vieille pour être enceinte ? Mais cette histoire existe-t-elle vraiment ? Y a-t-il un âge idéal pour être mère ? Ou plutôt, faut-il un âge extrêmement jeune pour que la grossesse soit saine ? Selon les anciennes connaissances, une grossesse à partir de 30 ans était considérée comme un risque pour le bébé et la mère. Aujourd’hui, cependant, les médecins tentent de faire tomber cette barrière de l’âge. En fait, juste pour prouver à quel point ce sujet est erroné, des études récentes ont souligné que l’âge idéal pour être mère est de 35 ans. Selon des scientifiques de l’université de Californie du Sud, aux États-Unis, tomber enceinte à cet âge augmente l’espérance de vie et améliore les capacités mentales des femmes.

Âge idéal pour être mère x avantages

Selon les tests appliqués à 830 femmes post -ménopauses, celles qui ont été mères après l’âge de 30 ans ont obtenu de meilleurs résultats lorsqu’il s’agissait de résoudre des problèmes et ont présenté une meilleure capacité verbale, par rapport à celles qui ont donné naissance entre 15 et 24 ans. Selon l’étude, ces résultats sont meilleurs chez les personnes qui se trouvent au nouvel âge idéal pour être mère en raison de l’augmentation hormonale pendant la grossesse, qui provoque diverses interférences dans les fonctions cérébrales. Dans le cas des mères considérées comme plus âgées que la plupart, le processus a des résultats positifs en raison de fonctions cognitives, déjà matures.

Adaptation naturelle

Mais, bien sûr, les personnes qui décident de l’âge idéal pour être mère sont celles qui aspirent à une grossesse. L’intention de l’étude, selon les responsables, est seulement de montrer qu’être mère après 30 ans n’est pas, aussi, dangereux qu’on le pensait et que cela a même ses avantages. Cela prouve, également, une sorte d’adaptation de l’organisme féminin aux temps modernes, car il n’est pas rare que les femmes retardent la maternité en raison de leur carrière professionnelle, des conditions sociales et économiques dans lesquelles elles vivent, de leurs aspirations personnelles, etc.